Jeudi 02 mai 2019 - 07h00, le biplan est sorti, plein d'essence et pré-vol effectués, c'est le départ. La météo annonce un beau temps à Montauban avec ciel dégagé et très bonne visibilité

Un petit tour de piste pour prendre un peu d'altitude et au revoir les installations de Montendre/Marcillac, cap au Sud Est vers Montauban.

Devant l'appareil, l'humidité du matin est bien visible, des stratus bas recouvrent les bois (brouillard) tandis que quelques stratus se trouvent un peu plus haut, vers 1500 pieds (450 mètres)

Je navigue au dessus de la brume qui recouvre le sol, très belles images de la terre en dessous !

Un joli petit village survolé entre Libourne et Ste Foy la Grande

La température étant fraîche à cette heure, premier arrêt "pipi" à Sainte Foy La Grande. Aérodrome désert, belle piste en herbe recouverte de rosée. la halte ne va durer que quelques minutes.

Décollage, au revoir Sainte Foy, on voit bien la piste et les hangars de Sainte Foy.

Un autre appareil vient de décoller de Ste Foy, 30 secondes de vol ensemble pour que chacun regarde l'autre, le temps de prendre une photo.

Le cap est toujours au Sud Est, je traverse la rivière Dordogne et sur le pont de chemin de fer, un train jaune, Le Train Postal !!!

Plus j'avance et plus les nuages en dessous sont nombreux

Autre vue des nuages sous l'avion, on voit également qu'il y a un étage supérieur de nuages, il suffit de rester entre les deux.

Le soleil n'est pas encore haut sur l'horizon

Je vole à 2000 pieds de haut (600 mètres) au dessus d'une mer de nuages bien compacte. La navigation se fait au cap magnétique. Pas de problème, je sais que devant ce sera dégagé.

Après une demie heure de survol des nuages, j'en arrive au bout, derrière ces derniers se trouve Villeneuve sur Lot (47).

Je descend sous la mer de nuage au travers d'un trou avant d'arriver au dessus de l'aérodrome de Villeneuve sur Lot.

En finale pour un posé à Villeneuve. Cela permet de se dégourdir les jambes et de regarder de nouveau les prévisions météo sur le chemin. Pas de problème je peux continuer sans risque.

Le voyage se poursuit, quelques photos prises en chemin, ici une tour sur une colline

Ici un moulin au milieu des champs; le malheureux à perdu ses ailes ...

La campagne du Lot et Garonne

Un village du Lot et Garonne

Sous les filets blancs, des hectares de pruniers. Le fameux pruneau d'Agen !

Cahin caha, arrivée à Montauban.

l'aérodrome de Montauban, la ville s'est agrandie et les cités sont construites tout autour de cet aérodrome utilisé par les civils mais aussi par un régiment d'hélicoptère militaire dont la caserne borde la piste.

Arrivée au parking pour voir un hélicoptère militaire qui vient de décoller pour un exercice. Deux heures de vol pour faire ce premier trajet. Il en reste encore pas mal !

le beau Kiebitz gris de mon ami François m'attend. Lui est arrivé hier soir et il a bien fait car il n'aurait pas pu décoller de Limoges ce matin. On va poursuivre la route en patrouille, ce sera moins monotone.

Après un complément d'essence, nous voici en vol en direction de Lézignan Corbières, prochaine étape.

On passe dans la zone de contrôle de Carcassonne sans problème

A Lézignan, petit complément d'essence. Dépôt du plan de vol pour passer la frontière et départ vers l'Espagne, notre prochaine étape sera Villadamat.

A Lézignan, il y a tellement de vent que les deux biplans reculent. Nous sommes obligés de les abrités derrière un hangar. Bien calés il nous attendrons sagement pendant que l'on ira chercher de l'essence.

On arrive sur la méditerranée et ses étangs, on va virer vers la droite cap au Sud vers Perpignan.

Côté Français de la frontière, les nuages sont là et réduisent notre visibilité, sans trop nous gêner, pour l'instant tout va bien.

On passe les montagnes des Pyrénées

Après 30 mn de vol Espagnol, les installations de Villadamat

Les é biplans sont bien posé à Villadamat où nous passons la nuit, une chambre d'hôtel nous attend.

Attachés et couverts, les appareils sont prêts pour la nuit.

Le Skylidear 200 de l'ami Alain, en provenance d'Yvrac (33) qui se joint à nous pour le reste du voyage. (Il va 2 fois plus vite que nous)

En bons Gaulois, la soirée se termine par un festin de Tapas, un régal !

Plus de vol pour aujourd'hui, on se permet de consommer une excellente "Cervoise" locale qui accompagne les tapas à merveille !!!!.

Décollage et on voit qu'il ne fait pas très beau ... Cap au Sud pour éviter la zone de contrôle de Géronne.

Le lendemain matin, beaucoup de vent arrière prévu à la météo et pluie sur les montagnes autour de Barcelone. On essaye de passer tout de même et c'est parti pour 02 heures de navigation. Ici la ville de Villadamat.

Ici la ville de Calonge en bordure de Méditerranée, c'est la Costa Brava avec un petit rayon de soleil tout de même

Alain et son Skylidear ne tardent pas à nous dépasser, parti bien après nous sa vitesse étant double il n'a pas de mal !

mais les nuages arrivent sur les côtés, devant, il ne se prépare pas du beau temps.

La vallée devant nous est bouchée, Alain qui est passé par en dessous nous informe par radio qu'il fait demi tour car il rencontre une forte pluie et la visibilité se réduit. Décision de faire demi tour après un heure de vol... retour à Villadamat.

Le club Housse est accueillant et on a vue sur nos appareils bâchés, attachés. Ce sera visite de la région toute l'après midi.

Le lendemain, décollage à 07h00, nous avons un créneau météo au cours duquel on doit passer, ensuite les montagnes seront bouchées. direction Igualada, au revoir la chaîne des Pyrénées derrière nous.

La Costa Brava donne envie d'aller en vacances, belle plage en dessous

Dans une vallée, on remarque une fin ou un début d'autoroute.... bizarre !

Un appareil Espagnol, parti lui aussi de Villadamat à destination d'Igualada nous dépasse en cours de route, il va beaucoup plus vite que nous.

Vue des montagnes alentours, de belles images gravées dans la tête

SABADEL et au fond de la vallée BARCELONE, nous on prend sur la droite pour éviter ces zones.

on rase le Mont Serra pour éviter la zone de contrôle de SABADEL dans laquelle il nous est interdit de pénétrer.

Passage du col en patrouille, sous la grisaille, jusque là le vent nous a poussé, aucun problème de navigation.

Sous cet angle on voit mieux qu'il n'y a pas beaucoup d'espace pour passer le col. Ensuite plus de photos car l'aérologie ne m'a pas permis de lâcher les commandes !!! L'ami François en garde un souvenir "cicatrisant" !

Nos avions sont parqués sous la tour de contrôle dressée pour l'occasion. François devant son biplan Kiebitz, on voit son pansement à la main gauche, blessée dans les turbulences entre le col et la piste d'Igualada !!! rien de grave mais un souvenir tout de même.

La route suivie de Villadamat jusqu'à Igualada.

Chaque année, l'aéro-club d'IGUALADA (province de Barcelonne) organise un meeting sur son aérodrome le premier week end du mois de Mai.
Cette année mon SE5a était invité en compagnie du Kiebitz de l'ami François. 

Il y a deux ans, en 2017 le SE5a faisait déjà partie de la fête. 

Pour ce voyage 2019, voici un petit reportage photos. 

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...
Voir tous les commentaires

Commentaires

06.08 | 20:27

Le plaisir sera partagé si vous revenez sur notre petit aérodrome. Bonne fin de vacances à vous et j'espère à un de ces jours. Alain

...
06.08 | 18:55

Merci Alain pour cette belle expérience.
Accueil chaleureux avec une grande volonté de nous faire partager votre passion.
On reviendra avec plaisir!
Myriam

...
03.07 | 18:25

Super vol, avec Alain qui est un passionné, très pro et sympathique.
L'avion est beau et si léger, Alain le maîtrise parfaitement.
Un moment de bonheur.

...
22.05 | 21:14

Merci à Alain qui m'a permis de découvrir les îles de l'Estuaire vues du ciel. Super avion, super pilote, vol très agréable. Le beau temps était au rdv. Au top!

...
Vous aimez cette page
Bonjour !
Créez votre site web tout comme moi! C'est facile et vous pouvez essayer sans payer
ANNONCE